Voici une des méthodes que nous utilisons pour multiplier nos plants. Elle est extrêmement simple, de nombreuses personnes l’utilisent.

Nous avons un certain nombre de plants de fraises Ananas (Pineberry), que nous avons acquis l’an dernier, qui ont sorti en masse des stolons et nous permettent ainsi, rapidement, de multiplier notre nombre de plants sur cette espèce. L’inconvénient pour nous, c’est qu’ils en ont sorti énormément et ont donc débordé allègrement de leur zone de culture. Il fallait donc trouver une solution simple, rapide et efficace afin de récupérer le plus possible de plans.

Voici notre solution en photos:

Chaque photo de « caisse » représente entre 20 et 50 pieds nouveaux, mais nous faisons notre calcul sur 20 pour 12 caisses, ce qui devrait nous donner environ 240 pieds nouveaux dans nos « caisses ». Nous estimons avoir aussi sur la butte le même nombre de pieds nouveaux, soit 480 pieds nouveaux.

Nous en avions 40 au départ, nous voici donc potentiellement avec plus de 500 pieds dès la saison terminée. Une nouvelle butte attend de les recevoir, et nous pourrons alors donner le nombre exact de pieds nouveaux pour les fraises Ananas.

Notre méthode est simple, elle consiste en une auge de chantier (une petite auge) percée au fond, avec une autre auge en dessous (la même) non percée. La première reçoit donc le mélange adéquat (tourbe+terreau+sable) pour permettre aux plants de faire leurs racines. La seconde sert uniquement de réserve d’eau. Le tout fait un petit investissement, c’est sûr, mais c’est d’un pratique absolu dans notre situation. Les plants ne sont pas mouillés pour dessus et continuellement alimentés en eau par dessous (la terre restant humide longtemps entre le mélange et l’eau disponible). Même en cas de temps très chaud, nous n’avons pas vraiment de signe de mortalité pour l’instant, même si certaines feuilles deviennent sèche.

Voilà notre petite méthode à nous (et peut-être aussi à d’autres) pour la multiplication de plants.


4 commentaires

anatole M · 1 avril 2017 à 20h26

Les plants de fraises restent en place combien d’années ? J’avais cru comprendre dans les 3 ou 4 ans maxi.
Chez moi il me reste que deux pieds, ce n’était plus productif.
Faudrait que je me fasse une nouvelle planche, ma dulcinée me le répète souvent.
A pluche.

    Christophe · 1 avril 2017 à 20h32

    Avec cette méthode, les stolons donnent des pieds qui « produisent » vraiment au bout d’1 an et demi. Tu récupères le stolon, tu le mets en terre (une fois raciné) à l’automne (à la sainte Catherine, tout prend racine), il passe la saison suivante tranquille (quelques petites fraises si tu veux), et si c’est une remontante, tu as des fraises fin d’été, début d’automne, sinon c’est pour le printemps suivant. Par exemple, celles stolonées l’été dernier, donneront en plein fin de printemps 2018 (Mai-*juin 2018). Pour l’âge, je ne sais pas vraiment, 4 ou 5 ans c’est ce qui se dit effectivement. En fait, comme nous en laissons stoloner tous les ans, nous ne savons pas quand les pieds meurent, nous avons toujours matière à remplacement. Nous devons avoir plus de 1000 pieds de Charlotte actuellement, à partir de 6 pieds achetés à l’origine. Ces 6 pieds ne doivent plus être aujourd’hui.

Juliette · 5 octobre 2020 à 12h52

Bonjour ! Génial cette méthode avec auges de chantier ! Je me demande juste ce que vous avez pris pour maintenir les stolons au contact de la terre… On dirait des sardines de toile de tente, mais qu’est ce dont ??! merci par avance, et belle vie à votre projet !!!

    Christophe · 5 octobre 2020 à 13h20

    Bonjour.
    Oui, nous avons fait avec ce que nous avions à ce moment-là.
    Pour tenir le stolons, nous avons utilisé des crampillons (ici par exemple) suffisamment grand pour prendre la tige du stolon et ensuite le fixer près du mélange terre-sable contenu dans chaque auge.
    Voilà, vous savez tout.
    L’exemple de crapillons, ce ne sont pas forcément ceux de la bonne taille, mais juste pour donner un exemple. Il faut voir en fonction. Nous utilisions déjà des crampillons pour une des serres auto-construite en bois, nous avons repris les mêmes qui ont parfaitement fait office avec les stolons.
    Bonne journée

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :